Hello my name is Humble, i’m from Nigeria and i have 16 years old 😃

Parole de Minot : Je suis arrivé à Marseille en septembre et j’ai seulement deux amis ici. Dans le futur, je voudrais jouer au football, mais je ne sais pas quel travail je voudrais faire. J’espère que je pourrais aller à l’école pour apprendre le travail que j’aime et puis aussi pour ma priorité qui est d’apprendre le français. Peut-être que je pourrais réaliser mon rêve qui est d’aller dans une école de danse ? J’aimerai vraiment apprendre à me libérer en dansant. Pour finir, j’aimerai vous partager ma musique favorite du moment. ✌️Rdv vendredi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez ✌

Bonjour, je m’appelle Ali, j’ai 16 ans, je viens de Côte d’Ivoire. 😃

Je suis arrivé à Marseille depuis quelques jours. Moi, je voudrais vous parler de ce que représente Marseille. Depuis tout petit je rêvais de venir ici. J’aime beaucoup le football et le club de Marseille il est très connu, c’est le seul qui a gagné la ligue des champions pour la France. Depuis tout petit, quand je regarde les matchs au Vélodrome, j’aime trop l’ambiance. J’ai trop envie d’être avec les gens, quand ils allument les feux avec les couleurs qui sortent. La cause qui m’a fait venir en France c’est que j’ai appris que quand tu es mineur tu peux aller à l’école et je voulais avoir une bonne éducation. Mon pays, il est français, même son nom est français. En classe il faut parler français, quand on parle notre langue notre professeur nous frappe et nous punit parce qu’il faut qu’on parle français. Je n’aurai jamais cru qu’un jour j’arriverai à venir en France car j’ai aucun membre de ma famille ici. Les conséquences, c’est que je suis arrivé ici après le décès de mon père étant hautement obligé de sortir du pays grâce à mon oncle, car je ne pouvais plus aller à l’école, que ma mère s’était remarié avec un autre homme et que j’étais seul avec ma grand-mère. Pour finir, je voudrais vous faire écouter cette chanson très connue qui a été faite au stade de Marseille. La première fois que je l’ai écouté, c’était en Libye. ✌️ Rdv vendredi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez ✌️

Bonjour c’est Kevin, j’ai 18 ans, je viens du Ghana et vous pouvez retrouver ma première parole de minot qui date du 25 novembre 2019 🙂.

Bonjour c’est Kevin, j’ai 18 ans, je viens du Ghana et vous pouvez retrouver ma première parole de minot qui date du 25 novembre 2019. Maintenant, je suis en 2ème année de CAP et j’aime beaucoup mon travail. Les choses sont dures pour moi, mais j’aimerai pouvoir continuer de réaliser mes rêves. C’est des fois dur pour moi car mon père est décédé en Libye et je n’ai plus de nouvelles de ma mère depuis longtemps. Actuellement je n’ai pas de famille et personne pour m’aider. L’association dans laquelle je suis me pousse vers la sortie mais je ne gagne pas d’argent avec ma formation. Je n’ai pas l’argent pour les documents et faire ma carte de séjour. Mes éducateurs disent qu’ils vont peut être m’aider mais jusqu’à présent rien n’a été fait. Actuellement j’y suis mais demain ou après-demain je ne sais pas ce qui va se passer. J’aurai peut-être de quoi commencer ma vie ou pas. C’est très stressant pour moi, je ne sais pas ce qui va arriver peut être que je n’aurai jamais la possibilité de rester et d’avoir la vie que je rêve, c’est à dire un travail et les papiers. Si je n’ai pas les papiers, les études m’auront servi à rien car je ne pourrai pas faire un métier. “So i’m bleeding” c’est la paroles de la chanson Imagine Say du chanteur ghanéen Imrana que je souhaite vous partager car ce qu’il dit correspond à mon esprit du moment. ✌ Rdv lundi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez ✌

Parole 2 Minot 😔 : Bonjour, je m’appelle Inoussa, j’ai 16 ans, je viens de Guinée Conakry et je suis arrivé à Marseille depuis un mois.

Moi, j’aimerais vous parler de la Libye. Jusqu’à présent l’esclavage n’y est pas encore fini. Les noirs sont traités en Libye comme des esclaves, tu n’as aucun droit comme de marcher tranquille, de manger ce qu’on veut. Là bas on s’inquiète toujours car on sait jamais ce qui va arriver. La police peut venir te chercher pendant que tu dors, pendant que tu marches pour t’amener en prison. Partout tu as la crainte, alors en prison vous pouvez rester là bas y mourir, parce que nous nous avons fait cinq jours sans manger dans la prison. Nous n’avons rien commis de mal, on nous a mis en prison parce que nous sommes des noirs. Ils nous frappent, ils violent les femmes devant nous, les enfants meurent. On a perdu trois bébés là-bas en deux mois. Eux ils réclament toujours de l’argent, si tu ne payes pas tu ne sors pas. Si tu dures un peu, ils vont te vendre à un autre chef de prison qui est plus dangereux pour que tu puisses payer plus rapidement l’argent. Ils vont te maltraiter et appeler ta famille pour qu’ils déposent l’argent sur leurs comptes. Si tu payes l’argent, ils vont te jeter dans le désert, vers Sebha à la frontière entre la Libye et le Niger. Là, tu vas recommencer encore de la souffrance pour rentrer à nouveau en Libye. Les immigrants qui rentrent ici en Europe, qu’ils soient mineurs ou majeurs, il faudrait qu’ils soient bien accueillis, qu’on leur facilite les papiers car ils ont vécu beaucoup de souffrances, surtout pour les francophones qui viennent en France. On doit les prendre en charge car il y’a beaucoup de souffrance dans les pays. Pour finir, je voudrais vous montrer cette vidéo comme preuve de la manière dont les noirs sont traités en Libye. ✌️ Rdv vendredi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez. ✌️

Bonjour, je m’appelle Ousmane, j’ai 16 ans et demi, je viens de Gambie 😃.

Moi, je viens de quitter l’Espagne et je suis arrivé à Marseille il y’a une semaine. Je ne sais pas où je vais dormir et j’ai dormi à la rue en Espagne et ici. Je n’ai pas d’argent pour la nourriture. En fait, j’ai besoin d’aide de l’Etat de France. Depuis que je suis à Marseille, j’ai l’impression que ma situation peut s’améliorer car j’ai rencontré des bénévoles mais il n’y a pas beaucoup de places pour dormir. Dans le futur, je voudrais apprendre le français et l’électricité pour réussir. Pour finir, je voudrais vous partager cette vidéo d’un grand artiste de mon pays, avec l’espoir que la musique vous donnera envie de m’aider.

✌️ Rdv lundi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez ✌️

Poème 2 Minot 😃 : Bonjour, c’est Issa. J’ai 17 ans, je viens de Côte d’Ivoire.

Vous avez déjà lu deux de mes poèmes en décembre 2019 et mars 2020. Je voulais vous écrire un poème pour cette nouvelle année qui s’appelle « dans un autre monde ». Après avoir lu le poème je suis triste de vous faire voir cette image qui parle des 300 morts des dernières semaines, qui ont été une nourriture pour les requins.En ce début de l’année 2021 je prie toujours le bon Dieu et quand je regarde cette photo de l’année 2020, je me dis qu’il y’a eu trop de morts en Méditerranée. Alors je souhaite comme vœux que l’année 2021 soit une année de prospérité et surtout de longévité.

Voici mon poème :  » Dans un autre monde « 

Dans un autre monde … Sadjo, marche pendant une semaine, les pieds plats, les ongles long comme les griffes d’un lion qui à faim et qui cherche la forêt.

Cette terre où il marche est vide d’eau pour boire.

Ce désert affiche les tranchées du soleil où les enfants, les femmes ne font que pleurer, jours et nuits.

Le sable est chaud, Sadjo ne fait pleurer lui aussi… comme un bébé de 3 ans.

Une couverture de sable a été déposée sur son sac noir par une main en métal. C’était le fantôme du désert…

Plus rien ne bouge, cette nuit là… Ni les oiseaux inconnus qui sont venus d’un jour lointain pour la prière des morts.

Un oiseau noir, très noir… a été touché par un éclat du ciel brisant la parole et le souffle. Sadjo fait semblant de dormir profondément.

Le visage de Sadjo noirci par le manque d’eau.Quand le vent se lèvera, ses cendres iront se poser sur les yeux de Sadjo

.Oh mon Dieu, la mort n’est pas fatale comme la nuit. La nuit est l’ombre du soleil, par où finalement Sadjo est mort.

À bientôt maman.

✌️ Rdv vendredi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez. ✌️

Bonjour, je m’appelle Singleton, j’ai 15 ans et demi et je viens de Guinée 😃

Je suis arrivé à Marseille depuis un mois. Moi, ma situation était très compliquée car j’ai grandi dans la pauvreté. Mon papa et ma maman, ils n’avaient rien et après ils se sont séparés. Après, ma maman s’est remarié, mais le nouveau monsieur ne voulait pas s’occuper de moi, c’est pour ça que je suis parti de la Guinée. Au pays, j’ai fait 3 ans d’école et je n’ai pas pu continuer. Ici, j’aimerai étudier pour faire de la mécanique, avec ça j’aurai un métier et je pourrai envoyer de l’argent à ma maman qui souffre car elle a cassé son pied deux fois dans un accident et elle n’arrive pas à marcher bien. J’aimerai un jour avoir la nationalité ici, car j’aime trop la France. Pour finir, j’ai appris le dessin à l’école franco-arabe alors j’aime bien dessiner quand je peux. J’ai voulu faire des dessins des bénévoles qui m’hébergent pour les remercier et aussi un dessin pour souhaiter une bonne année 2021 à tout le monde, que les souffrances de 2020 soient finies. ✌️ Rdv lundi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez. ✌️

Bonjour, je m’appelle Ibrahim, j’ai 17 ans, je suis guinéen et je suis à Marseille depuis bientôt un an 😃

Je vais vous raconter mon départ de la Guinée, quand j’avais 16 ans j’ai perdu mon père et je n’avais pas d’autres soutiens pour m’aider à payer l’école. En plus de tout ça je voulais jouer au foot. Je joue très bien au foot et je ne pouvais plus après la mort de mon père. On a perdu notre maison aussi, le gouvernement a demandé à tout le quartier de Conakry où j’habitais de déguerpir. J’ai été hébergé chez un ami, c’est lui qui m’a aidé à sortir et à faire le voyage. C’était pas du tout facile, il y’a eu des choses horribles. Aujourd’hui, je vais à l’école grâce aux associations de bénévoles qui m’ont aidé. Dans l’avenir, j’aimerai apprendre un métier pour ma vie. Pour finir, je voudrais vous partager cette vidéo qui parle en malinké de l’aventure de venir en France et qu’il est difficile d’être sans papiers. ✌️Rdv le 1er janvier pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez. ✌️

Dessin 2 Minot 😃

Bonjour, c’est moi Peace du Nigeria, j’ai 17 ans désormais. La dernière fois que j’avais fait un dessin c’était le 1er janvier de cette année pour vous souhaiter une bonne année 2020 !Maintenant, tout le monde sait comment était cette année.. En un an nous avons passé du temps confiné, nous ne sommes pas libres d’aller dehors. Pour moi l’école va bien, alors pour finir je voulais vous offrir ce dessin pour vous souhaiter un très bon Noël 2020 !

✌️Rdv lundi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez. ✌️

Bonjour, je m’appelle Kankoo Moussa, j’ai 17 ans et je viens du Mali. 😃

Je suis arrivé à Marseille, ça fait peu de temps. Petit, j’étais au village, mon papa est décédé j’avais 7 ans. Je n’ai pas fait l’école française car il n’y avait pas l’argent et j’ai fait l’école coranique deux ans. Après, pendant un an, j’étais au village, je jouais au foot avec les copains. Ensuite ma maman qui était fatigué m’a envoyé chez ma tante à Bamako. J’ai aidé ma tante à travailler sur les marchés, à vendre les légumes. Il n’y avait pas l’argent pour les années d’école, pour apprendre un métier. Alors j’ai dis à ma tante que j’allais sortir pour essayer l’aventure car il n’y avait pas de solutions. J’ai économisé un peu un peu et après j’ai eu l’argent pour acheter le billet avec ma tante pour aller au Maroc, c’est comme ça que je suis parti cet été de mon pays. Pour finir, je voudrais vous montrer une vidéo du nouveau premier ministre de mon pays, le Mali, qui s’appelle Moctar Ouane. C’est son discours lors du premier conseil. Pour moi, il est bon, car il parle bien et il est correct avec les gens. Au Mali, quand tu habites la brousse c’est pas facile de comprendre la politique, mais quand tu habites Bamako, même si tu n’as pas fais l’école tu comprends un peu. ✌️ Rdv vendredi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez. ✌️