Bonjour, je m’appelle Baleja 🇬🇳 😊

Je vais avoir 19 ans dans quelques semaines. Je remercie tous les bénévoles, tous les gens qui m’ont aidé. Ici en France, je vois que les gens sont gentils car ils aident les étrangers. Je viens de la Guinée Conakry, je suis peul. Les peuls sont un peuple d’éleveurs, nous avons notre propre langue. Il existe des peuls au Sénégal, au Mali, au Tchad, au Niger, en Guinée Bissau, au Burkina, au Nigéria et même au Cameroun. On parle tous une langue qui ressemble et le plat peul le plus connu de Guinée est le lathiri. C’est de la farine de maïs cuite avec du lait caillé.


Rendez-vous en début de semaine prochaine pour une nouvelle parole de minot ; likez, partagez, bouléguez ✌️

Bonjour, c’est Abdul-Ahmed, je viens donner des nouvelles 😄

Je vis maintenant à Arles.


Quand j’étais à Marseille, ma vie n’était pas agréable mais maintenant que je suis à Arles je me sens très bien. Les conditions de vies sont vraiment bien et la nourriture aussi. Aussi, maintenant je vais à l’école et là-bas j’ai beaucoup d’amis et chaque professeur est très utile et a une bonne personnalité. Mais ici il y a un problème que je n’avais pas à Marseille c’est les transports. A Marseille, il n’y a pas de soucis pour les transports mais ici c’est un problème. Si je rate le bus le prochain arrive une heure après.


Le week-end je vais dans des nouveaux endroits comme la semaine dernière où je suis allé à la plage, et des fois je vais au stade pour regarder les match de football. Donc je passe de bons week-end ici. Dans mon foyer, chaque personne est vraiment bien et utile. Et les autres jeunes comme moi sont vraiment très amicaux. Donc je pense que maintenant je suis vraiment heureux dans ma vie ici.


Aussi une chose importante et qu’ici tous les jeunes parlent français donc ça m’aide beaucoup à apprendre le français et je fais de mon mieux pour apprendre le français. Actuellement, j’essaye d’écouter des musiques françaises et de regarder des films français pour apprendre la langue.


Pour finir, voici un lien youtube de ma chanson préférée ; j’essaye tout le temps de l’écouter quand j’ai du temps libre.


Rendez-vous en fin de semaine pour une nouvelle parole de minot ; likez, partagez, bouléguez ✌️

Bonjour, je m’appelle Paul 🇬🇭

Ce n’est pas mon vrai nom, je suis ghanéen. Au pays, j’allais à l’école toute la semaine , et je rentrais le week-end au village. Mon père était agriculteur, et travaillait sur ses parcelles je l’aidais quand je revenais.


Mais les foulanis, à cause de la sécheresse avec leurs très grands troupeaux, des milliers de bêtes, se sont rapprochés des villages et finalement ont envahi les parcelles cultivées d’Agogo, les cultivateurs se sont défendus, mais quand je suis arrivé pour aider ma famille, ils avaient tué mon père, à la machette, et brûlé son corps dans la cour.

Je suis devenu fou, et lorsque la police est arrivée bien après les massacres, j’ai voulu les frapper parce qu’ils avaient mis beaucoup d’heures pour arriver trop tard.

Alors ils ont voulu m’attraper, mais ma mère m’a envoyé sans un autre village pour me cacher, et c’est comme ça que j’ai quitté le pays pour rejoindre l’Europe.
J’adore le football, et j’aime l’équipe du Ghana.

190629F_Acnf_CamGha_SS

Rdv lundi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez 😉

Bonjour, je m’appelle Facinet 🇬🇳

J’ai déjà publié deux paroles de minot depuis un an. J’ai 17 ans et je viens de Guinée. Je suis rentré en France en avril 2021.

Actuellement, je suis dans les mains de l’association RAMINA. Même si je vais à l’école, des fois je me réveille la nuit et je pense à ma situation. Je ne dors pas très bien. Malgré la soutenance de RAMINA, je pense à ce que va devenir ma vie. Avec l’école, j’ai découvert des activités, comme le cinéma ou l’escalade. On nous a fait découvrir la Vieille Charité. M

ais quand je cherche des stages pour faire l’apprentissage, je ne trouve pas de responsable légal pour signer et ça me cause des soucis.

Comme on arrive dans l’été, je ne sais pas comment ça va se passer et ma situation est un peu critique. Je voudrais remercier les bénévoles qui m’ont soutenu jusqu’à aujourd’hui, malgré ma situation. Ils me respectent beaucoup et je les respecte beaucoup. Je voudrais devenir une grande personne pour réaliser mon rêve.

Pour finir, je voudrais vous partager cette chanson que j’écoute des fois la nuit quand je n’arrive pas à dormir.

Rdv vendredi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez 😉

Bonjour, c’est Ibrahim 🇨🇮

Je suis un africain né en Côte d’Ivoire. Je voudrais vous parler du bled.

Pour d’autres le bled est synonyme de la pauvreté, parce que la plupart des migrants viennent de l’Afrique. C’est vrai que d’autres vivent dans des conditions difficiles, mais la majorité vit dans de bonnes conditions. Le problème de l’Afrique c’est les dirigeants, parce qu’ils ne considèrent pas les pauvres. En Afrique, le pauvre n’a pas le droit à la vie. L’enfant de pauvre ne va pas à l’école parce que l’école n’est pas gratuite.

Moi je viens d’une famille polygame dont je suis le premier fils. C’était pas facile nous étions quatre enfants dans la famille, trois garçons et une fille ; je suis le plus âgé. La deuxième femme de mon père voulait que je travaille pour aider la famille, parce que la famille n’avait pas les moyens pour me scolariser. Mon père était au chômage, ma tante vendait pour survenir aux besoins de la famille.

Mes jeunes frères n’étaient pas scolarisés non plus, c’était compliqué. C’est difficile à expliquer, mais tu vois les enfants de ton âge partir à l’école, jouer dans le centre de formation de football. Je rêvais d’être à leur place mais c’était impossible.

Au bled, quand tu n’as pas d’argent tu pries dieu pour ne pas tomber malade parce que tu n’as pas de soin gratuit : les pauvres ne sont pas inclus dans le projet du gouvernement. En Afrique quand tu nais pauvre, pour reçu il faut être un battant, ne rien lâcher parce que tu n’as personne pour t’aider si c’est pas dieu.

Je me suis toujours posé la question : Pourquoi l’école n’est pas gratuite en Afrique ? Pourquoi rien n’est facile ? Les enfants des pauvres souffrent, ils n’ont personne sur qui compter pour leur venir en aide.

C’est qu’en Afrique, au bled, que tu vois un enfant de 10 ans travailler pour aider sa famille. Souvent d’autres n’ont même pas de parents, ils sont dans la rue et n’ont nulle part où aller, ils sont livrés à eux-mêmes. Ils manquent d’affection, d’éducation ; en grandissant dans ces conditions ils sont forcés de devenir des bandits.

Pour finir, je voulais vous partager cette chanson de Tiken Jah Fakoly

Rendez-vous lundi pour une nouvelle parole de minot Likez, partagez, bouléguez 🤝

Bonjour, je m’appelle Cédric 😉 🇨🇲

J’ai 17 ans et je viens du Cameroun. Je suis arrivé à Marseille il y a presque 1 an. Je voudrais vous parler de Pâques parce que je l’ai fêté avec mes hébergeants et des personnes de leur famille. Dans mon pays, j’allais à l’église ce jour mais ici quand on parle de Pâques on pense surtout au chocolat ! 🍫🍫🍫😱

Je n’avais jamais vu autant de chocolat pour un seul enfant ou un seul adulte. Dans ma famille on ne pouvait pas acheter cela. J’ai goûté un peu de tout et aussi du chocolat blanc. Je trouve que c’est trop sucré mais cela m’a amusé. Mais ce n’est pas naturel comme couleur, je trouve que ça ne donne pas très envie. Après j’ai regardé une vidéo qui explique comment on le fabrique et j’ai mieux compris. C’est cette vidéo que j’ai choisi de partager. J

’ai goûté un peu tout et je préfère le chocolat avec les noisettes. Je n’ai pas mangé trop parce qu’on m’a expliqué qu’on peut être malade si on mange trop de chocolat. Comme je ne suis pas très gourmand, ce n’était pas trop dur.

Toute cette histoire de poules et de lapins est amusante aussi. Je n’ai vu aucun jeune enfant à la « chasse aux œufs » se poser des questions à ce sujet. Moi j’aurais eu peur et j’aurais posé des questions parce que je connais les animaux, je sais que ce n’est pas possible. En Afrique, si les poules apportaient du chocolat, on le saurait ! 😂 C’était un moment joyeux et j’étais très content.

Rdv vendredi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez ✌️

Bonjour, c’est Zakaria 🙂

Je continue de vous raconter mon voyage pour venir jusqu’à vous.


Après avoir été vendus aux passeurs par les touaregs, on a dû attendre la nuit pour aller à la dernière ville du Mali à la frontière d’Algérie. Nous suivions le guide, il a fallu marcher pendant 14 km, on avait pas d’eau car le chef touareg avait interdit d’emporter nos bidons. Au milieu de la nuit, dans les montagnes, on devait être bien prudents, à cause de la police algérienne : ils éclairaient le paysage avec leurs projecteurs, et on devait se jeter par terre pour se cacher .


JE NE RETOURNERAI JAMAIS À TIMIAOUINE


Quand nous sommes arrivés à Timiaouine, en Algérie, on nous a enfermés dans des maisons, et le passeur nous a obligé par la force, à appeler nos familles pour qu’ils envoient de l’argent ; certains, dont moi, ont réussi à s’échapper pendant la nuit, en sautant le mur de la cour ; une fois que tu arrives à t’enfuir, tu es sauvé. Après notre fuite, nous avons appris que nos compagnons s’étaient révoltés contre les passeurs. La police les avait tous attrapés et remis au chef Touareg ! Nous avons eu de la chance !Nous nous sommes réfugiés dans un marché où il y avait beaucoup de noirs, là nous étions en sécurité, chacun se débrouillait comme il pouvait, il n’y avait pas de travail, seulement un grand paysage désertique.


Je vous raconterai la suite la prochaine fois.
Comme je vis à Marseille maintenant, je vous mets une histoire drôle, comme nous suivons vos élections.

Rdv lundi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez ✌️

Bonjour, je m’appelle Konaté 😉🇨🇮

Je viens de Côte d’Ivoire et j’ai bientôt 18 ans. J’avais partagé un poème le 28 janvier en hommage aux enfants victimes de la guerre dans le monde. J’avais également écrit un poème pour parler des politiciens, comme on les voit dans mon pays, qu’on m’a proposé de vous partager aujourd’hui comme c’est les élections en France.


On m’a aussi demandé mon point de vue sur ces élections. Ce que je peux vous dire, c’est que pour moi un homme d’Etat, c’est celui qui pense aux générations futures. Et pour moi un homme politique c’est celui qui pense aux élections futures aussi. Parce qu’ils ont tendance quand il y a les élections de montrer au peuple que tout va bien.

Du coup, ils font tout pour que l’on ait confiance en eux. Cela dit, il ne faut pas penser à vous-même. Il faut penser au peuple, il faut mettre en place la démocratie. Il faut que les présidents prennent conscience que tout ce qu’ils sont en train de dire pendant les élections, il faudrait qu’ils le mettent en place. Voilà, mon point de vue sur les élections en France.


Rdv vendredi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez ✌️