Bonjour, je m’appelle Dépéto, je viens d’avoir 16 ans et je suis malien 🙂🇲🇱



Si je suis parti du Mali, c’est car mon père avait trois femmes. Ma mère était sa deuxième femme et mon père ne s’occupait pas bien de nous.


Je suis parti du Mali en 2021, après le coup D’État, mais dans mon village personne n’était au courant de la situation. D’ailleurs, il n’y a pas de courant (électricité) dans mon village. Nous étions environ 1000 habitants. Pour aller chercher l’eau il fallait aller au puits qui est à 5 min de la maison. Nous partions avec mon grand-frère et mon oncle, avec l’âne et la charrette. Nous remplissons des bidons de vingt litres au puits.


Dans le village, il y a une école française où il n’y a que six classes. La plupart des enfants vont à l’école, mais c’est payant. Mon papa a payé l’école pour mon petit frère, mais pour moi il n’a pas payé. Ce sont les habitants du village qui ont construit l’école et chaque mois il faut payer les instituteurs. Il y a aussi une mosquée où ont fait les cours d’école coranique pour les enfants, mais personne n’a payé pour moi.


Quand je suis parti du Mali, je suis allé au Maroc et en Espagne. Les espagnols m’ont accueilli à l’école, mais c’était compliqué pour moi car je ne parle pas la langue. C’est pour ça que je suis venu en France, car au Mali le français est la langue officielle avec le bambara.
Depuis que je suis arrivé à Marseille, je me retrouve dans la main des bénévoles. J’aimerai beaucoup pouvoir partir à l’école, j’aimerai vraiment avoir de l’aide pour étudier. Je ne sais pas comment faire.


Pour finir, je voudrais vous partager cette chanson, elle parle de ceux qui partent à l’aventure. Je l’écoute depuis longtemps et elle m’a donné l’envie de partir à moi aussi.


✌️ Rdv lundi pour une nouvelle parole de minot. Partagez, likez, bouléguez ✌️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.