Parole de Minot S3 😘 : Bonjour, je m’appelle Paul.

Ce n’est pas mon vrai prénom, mais celui de mon joueur de foot préféré Paul Pogba. J’ai 16 ans, je suis guinéen né dans la capitale Conakry.

Je suis rentré à Marseille en mai cette année. J’ai dormi dehors pendant cinq jours à la gare St Charles. Un jour, alors que j’étais en bas du pont, c’était vers le soir, un peu avant la rupture du jeûne, car c’était la période du ramadan, une dame est venue apporter des coussins aux migrants. Je lui ai dit que moi j’étais mineur, elle m’a amené jusqu’à la police et j’ai rencontré trois bénévoles, une femme et deux messieurs de l’association RAMINA. 

Un des bénévoles m’a amené chez lui, il m’a donné la nourriture et il s’est occupé de moi. Le matin, je suis parti avec un copain que j’avais rencontré au commissariat le soir. On est tous parti à l’ADDAP13 pour se faire inscrire et raconter notre histoire. Après je suis allé avec mon nouveau copain au vieux port et il m’a raconté comment il est venu en France. Et après moi aussi je lui ai raconté que j’ai vécu sur la route jusqu’au moment où je suis arrivé en France. Après on est parti à la gare dans l’après-midi et on a trouvé des gens qui nous ont offert à manger. 

Le bénévole, il nous a gardé une semaine chez lui, après il nous a amené chez une dame et elle aussi, elle s’est occupée de nous. J’ai fait une semaine chez la dame, après je suis allé à l’hôtel. J’ai dit à l’éducatrice que je voulais aller à l’école, et elle m’a dit que l’école est fermée. J’ai demandé au premier bénévole et il m’a dit qu’il y avait des cours de français avec l’association, j’ai commencé à la fin du mois de mai. Ils m’ont aidé à avoir un avocat et une bénévole m’a accompagné. Ce sont qui m’ont aidé à sortir, à faire connaître Marseille, à faire des loisirs. Ce sont eux qui me donnent des vêtements encore. 

Après on m’a dit de quitter l’hôtel car ils pensent que je peux m’occuper de moi-même et que je ne suis pas mineur. L’éducatrice m’a dit que moi j’étais grand. J’ai dit que moi j’étais sportif et qu’il ne fallait pas me juger sur mon physique. Après j’étais à la rue et les bénévoles m’ont hébergé depuis, maintenant j’attends la réponse du juge sur mon recours. J’espère pouvoir aller bientôt à l’école publique, mais jusqu’à présent ce n’est pas fait. 

Ce sont les bénévoles qui s’occupent de moi, je voudrais remercier l’association RAMINA, pour les cours de français, les sorties, les loisirs, les vêtements. Ils me respectent vraiment, je ne sais pas comment les remercier. J’espère qu’ils pourront continuer leur travail avec les mineurs. Moi, mon objectif c’est d’aller à l’école, apprendre un métier pour faire quelque chose dans la vie ; et je remercie beaucoup RAMINA, infiniment. 

Pour finir, je voudrais vous partager cette chanson en anglais, c’est un ami qui m’a fait découvrir. Je ne comprends pas l’anglais, mais j’aime beaucoup la façon comment elle chante. Mon ami m’a traduit un peu et depuis ce jour-là, j’aime écouter cette chanson pour me donner du courage.

✌️ Rdv lundi pour un slam exclusif de minot. Partagez, likez, bouléguez ✌️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *