Accueil

Bienvenue sur le site de l’association RAMINA (Réseau d’Accueil des MInots Non Accompagnés) présent à Marseille depuis 2019.

La prochaine réunion d’information se fera par visio via le logiciel zoom et est prévue le mercredi 20 janvier 2021 à 18h.

Mise à jour : Nous souhaitons une bonne année 2021 à tou.te.s les solidaires hébergeant.e.s, référent.e.s, intervenant.e.s fle, …

Dessin de Singleton, adolescent guinéen de 15 ans et demi, parole de minot du 1/01/2021

En raison de mises à l’abri insuffisantes par les services départementaux, l’objectif de notre association avec le concept de référent.e solidaire est d’offrir un toit et un accueil citoyen pour éviter que des mineurs isolés étrangers nouvellement arrivés ou déjà scolarisés se retrouvent en danger à dormir dehors. Pourtant d’après la loi et les conventions internationales (telle la convention des droits de l’enfant ratifiée en 1989 à l’ONU) une grande majorité d’entre eux se devraient d’être protégés par les services sociaux français.

« Awa et Adama au jardin d’Eden » Dessin de Madi, adolescent malien de 17 ans, parole de minot du 13/11/2020

Avec notre dispositif, nous voulons permettre à chaque jeune d’être accompagné par un-e référent-e solidaire qui assure les relais entre les hébergeant-e-s bénévoles et s’assure du suivi scolaire, administratif, santé..

Nous cherchons des personnes intéressées pour faire partie de la liste des annonces d’hébergements solidaires (contact par appel ou sms au 0771179212).

Vous pouvez télécharger la plaquette 2020 qui détaille le projet et présente son fonctionnement.

Nous vous invitons à découvrir la rubriques « Paroles de Minot » sur ce site. Plus de 150 témoignages pour faire trace et briser les préjugés de la période que nous vivons racontée par les principaux intéressés.

Découvrez aussi les lieux où notre chat part s’afficher sans complexe avec la rubrique « Ramina se balade ».

RAMINA est une association composée uniquement de bénévoles, qui ne souhaite pas demander d’argent public, et qui se veut transparente et démocratique dans son fonctionnement, vous pouvez découvrir nos statuts déposés en préfecture.

Des questions ? Nous vous proposons de lire cet article du 10 juin 2020 du journal Médiapart 🙂 Cliquez ici pour la version téléchargeable.

« Le vieux port à Marseille » Dessin de Madi, adolescent malien de 17 ans, parole de minot du 13/11/2020